Les carnets du Tast'eur

Cette semaine, je vous propose de découvrir une véritable institution dans la région : Lafarques à Pepinster.

Situé dans un cadre somptueux, ce manoir presque centenaire a été transformé en restaurant fin des années 80. Depuis, l’établissement a connu une histoire quelque peu agitée.

Ayant acquis une, puis deux étoiles au guide Michelin dans les années 90, la crise économique lui aura été fatale et fin 2012 l’établissement fermait une première fois ses portes.

J’avais eu la chance de pouvoir m’y rendre quelques jours avant la fermeture et j’en ai gardé le souvenir d’une expérience gastronomique hors du commun. Et malgré la fin imminente, le personnel avait été d’un professionnalisme sans égal !

Mais assez de nostalgie !

Après une brève période d’égarement dans le « bistronomique » avec le « Simple comme bonjour », le Phœnix renaît de ses cendres et il retrouve sa splendeur d’antan.

S’il n’a pas retrouvé ses étoiles (mais n’est-ce pas un concept dépassé aujourd’hui ?), nous sommes face à un établissement d’exception.

Vous serez accueillis par un personnel souriant et serviable.

Nous étions un petit groupe et nous avons pu prendre l’apéritif ainsi que les mises en bouche dans un petit salon douillet, légèrement à l’écart de la salle à manger. L’idée était bonne, car en bons boute-en-train que nous étions, nous avons senti que notre bonne humeur était peut-être trop expansive et que le standing de l’établissement ne s’y prêtait pas.

À ce stade, une constatation m’a mis un peu mal à l’aise : très affairé par le service, le personnel avait tendance à courir dans tous les sens, ce qui perturbe la sensation de quiétude que procure le salon.

Pour nous mettre en appétit, quelques assiettes apéritives nous ont été servies et sans surprise, il y a du niveau.

Nous avons ensuite pris la direction de la salle à manger où une table très raffinée nous attendait. Tout est dans la sobriété et l’élégance, il n’y a aucune fausse note.

Nous avions opté pour un menu 4 services accompagnés d’une sélection de vin.

Ce menu comprenant le plat signature du chef : « l’araignée de mer ».

Inutile d’y aller par quatre chemins : chaque plat était délicieux ! Et pour ne rien gâcher, le chef a su mettre en valeur les produits régionaux (les pigeons de la ferme de Sohan entre autres).

Chaque ingrédient trouve sa juste place pour former un équilibre parfait.

Par contre, j’ai été un peu surpris par la fermeté du maître d’hôtel lorsque celui-ci souhaitait nous présenter les plats, notre petit groupe se montrant quelque peu indiscipliné. Mais après tout, il faut pouvoir se faire entendre : l’expression « une main de fer dans un gant de velours » trouve ici tout son sens.

Enfin, j’avais entendu énormément de bien de la cheffe pâtissière et même si j’avais très envie de déguster une assiette de fromages affinés, je me suis laissé tenté par le sucré. Très sobrement intitulé « Collection printemps 2018 – Gourmandises de Louca », le dessert est presque une pièce de haute couture.

Le croquant d’un crumble accompagne le moelleux d’une pannacotta à la vanille, le sucré de la quenelle de sorbet est contrebalancé par l’acidulé de la compotée de rhubarbe et l’ensemble est magnifiquement mis en valeur par une spirale en sucre tiré.

Pour conclure, je cous recommande sans hésiter cette adresse. Mais à plus de 100€ par personne pour un menu 4 services, cet établissement demeure une adresse pour les grandes occasions ou pour se faire plaisir de temps à autre : vous ne serez à aucun moment déçus par le cadre magnifique, la cuisine exceptionnelle ou le service très (trop ?) professionnel.

Bonne dégustation !

Lafarques  |  Chemin Des Douys 20, 4860 Pepinster (BE)  |  +32 87 84 01 77  |  Site Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *